Fête de l'école maternelle, vendredi 13 juin 2014























Commentaires

  1. D'habitude très contente des propositions et du travail effectués par le CAPE, là j'avoue que j'ai été très déçue par la "fête" en maternelle.
    Lieu inadapté pour ce genre de réunion, aucune sécurité(portail ouvert), on "mangeait de la poussière" et on se piquait sur le terrain d'herbe ouvert pour l'occasion, déception de mon enfant pour le maquillage car attente trop longue et pas de petits lots pour les rares activités qu'il a eu la possibilité de faire a cause de cette attente...
    Vraiment dommage car je trouve ce moment important cela permet de voir les parents et les enseignants dans un autre contexte. Une impression de "vite fait,bien fait" histoire de contenter la maternelle car ils n'ont pas la même fête que le primaire. Quel dommage!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Merci de nous donner votre ressenti, car c'est ce qui nous permet d'améliorer les choses.

    La fête de la maternelle, est proposée et organisée par les enseignants. Le CAPE est là pour aider à la pêche aux canards et au bar. Les enseignants se sont beaucoup investis pour proposer aux enfants des activités adaptées à leur âge. Le but de la soirée est un moment de partage entre les enfants, les parents et les enseignants. La volonté des enseignants est de proposer des activités gratuites et donc sans lots ! L'attente pour le maquillage est liée au fait que peu de parents se proposent pour être bénévoles. Des stands ont du être fermés pour la même raison...
    L'équipe enseignante à proposé une réunion d'information / organisation sur cette fête le 5 juin à 18h30 (mot dans les cahiers) et seulement 4 parents ont répondu à l'appel (dont 3 du CAPE)...
    À la fête de plein air élémentaire qui a lieu dimanche 29 Juin, nous fermerons les stands lorsque nous manquerons de bénévoles. Nous ne sommes que 23 au CAPE et cela ne suffit pas.
    Concernant le lieu inadapté, beaucoup de fêtes d'écoles se passent dans la cour de l'école et chaque enfant est sous la responsabilité de ses parents.

    Nathalie Légeron

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire